Les étudiants et le soutien scolaire ou l’art d’utiliser ses connaissances tout en arrondissant ses fins de mois.

Les étudiants et le soutien scolaire ou l’art d’utiliser ses connaissances tout en arrondissant ses fins de mois.

stobyfr31 2 comments
Articles
Spread the love


Les étudiants et le soutien scolaire ou l’art d’utiliser ses connaissances tout en arrondissant ses fins de mois.

Chez Stoby, nous rencontrons souvent des étudiants qui nous parlent de leurs soucis financiers. En effet, la vie coûte de plus en plus cher, entre le loyer, le train de vie quotidien, les sorties, il faut alors trouver une solution !
Afin d’être « indépendant » financièrement, ils font appels à nous afin d’offrir leurs connaissances à des plus jeunes en difficulté scolaire. Triés sur le volet, les étudiants Stoby sont compétents dans chaque domaine qui les concerne !

Suite à de nombreuses interviews, les tips de Stoby pour réussir au mieux un cours de soutien scolaire (toute matière confondue !)

1. Comprenez les difficultés de votre interlocuteur

Alors oui, il peut s’agir d’un enfant en difficulté en math, en histoire, en géo… Discutez avec les parents de l’enfant afin d’en apprendre plus sur lui ! Vous connaitrez ses attentes, ses souhaits, ne commencez jamais un cours sans en connaître davantage sur lui

2. Tissez un lien

Simple à dire ? Prenez du recul sur la situation et montrez-le-lui ! Il n’y a aucune cause perdue, il faut absolument le faire comprendre à l’enfant

3. Confiance et humour

Et oui… l’important c’est aussi d’instaurer une relation gagnant-gagnant. Un enfant « rochignera » toujours à prendre des cours particuliers, il préfèrera jouer à la console ! Il doit être content de vous voir arriver, il doit prendre le cours comme un jeu !

Un élève qui a confiance en son professeur n’a plus honte de ses fautes, et progresse dans toutes les matières. Il est plus motivé, s’intéresse aux choses et ne voit pas le cours comme une corvée mais comme un moment pas trop désagréable passé en compagnie de quelqu’un qu’il aime bien.

Faites de l’humour sur une base de cours très solide, avec des leçons claires : ça passera tout seul. Dosez les instants récréatifs et les moments de travail, autorisez l’élève à faire une pause, permettez-lui de rentrer tranquillement dans le cours par un petit blabla général sur les évènements de la semaine, en finissant par les notes et devoirs.

4. Les notes et les difficultés à en parler !

Même si vous avez réussi à créer un lien, une confiance et une relation gagnant-gagnant, ne sous-estimez pas la crainte de l’élève lorsqu’il échoue. Oui, même avec vos supers cours, il peut toujours échouer, il peut avoir honte de vous en parler. Mettez les choses au clair dès le début de votre relation, jouez franc-jeu ! Il doit pouvoir vous parler et surtout ne pas avoir peur de poser des questions et de reprendre le tout depuis le début s’il le faut.

Maintenant c’est à vous de jouer !

 

2 Comments

Marie Tolami

juin 18, 2018 à 4:13

Bonjour,

Merci pour l’article. Je suis étudiante en 3ème année à l’INSA en génie industriel. Est-ce possible de postuler à des offres d’emplois pour que je puisse donner des cours de soutien scolaire de la 6ème à la terminale ?

Merci d’avance
Cordialement

    stobyfr31

    juin 18, 2018 à 4:15

    Bonjour Marie,

    Merci pour ton commentaire. Effectivement, il faut seulement que tu t’inscrives sur http://www.stoby.fr, des offres ponctuelles sont alors disponibles pour que tu puisses réaliser des missions !

    N’hésites pas à nous contacter soit au 05.32.31.31.58 ou sur contact@stoby.fr
    A très bientôt
    L’équipe Stoby

Laisser une réponse

Search